bratata
A+ A- A

logovide 150px

Portail de la médiathèque de Gournay-en-Bray

A partir d'ici, vous pouvez lancer directement une recherche dans le catalogue

Aide

Auteur(s) Alexievitch, Svetlana (Auteur); Ackerman, Galia (1948-...) (Traducteur); Coldefy-Faucard, Anne (Traducteur); Lequesne, Paul (Traducteur); Eltchaninoff, Michel (Interviewer); Lorrain, Pierre (Traducteur)

Titre(s) Oeuvres / Svetlana Alexievitch ; traduit du russe par Galia Ackerman, Anne Coldefy-Faucard, Paul Lequesne et Pierre Lorrain, précédées d'un entretien de l'auteur avec Michel Eltchaninoff.

Editeur(s)Arles (Bouches-du-Rhône) : Actes Sud , 2015.

Collection(s)( Thesaurus ).

Résumé En trois récits, les témoignages les plus terribles et les plus intimes de deux tragédies du siècle soviétique : la Seconde Guerre mondiale, racontée du point de vue des femmes qui l'ont vécue et de ceux qui n'étaient à l'époque que des enfants, et la catastrophe nucléaire de Tchernobyl. Prix Nobel de littérature 2015.

Notes La guerre n'a pas un visage de femme.

Sujet(s) Guerre mondiale : 1939-1945 : Récits personnels russes Tchernobyl, Accident nucléaire de : 1986 : Récits personnels

Plus d'informations

9782330056292fs

 

Svetlana Alexievitch - Actes Sud - 2015 - adulte - 776 p.

Au sommaire de ce thesaurus consacré à l'auteur de La Fin de l'homme rouge (Prix Médicis Essai – 2013), trois stupéfiants «romans de voix» qui mêlent les témoignages les plus terribles et les plus intimes de deux tragédies du siècle soviétique : la Seconde Guerre mondiale, racontée du point de vue des femmes qui l'ont vécue (La guerre n'a pas un visage de femme) et de ceux qui n'étaient à l'époque que des enfants (Derniers témoins), et la catastrophe nucléaire de Tchernobyl (La Supplication).